308 Dimanche

Même l’expression de la douleur est culturelle.
Pourquoi dirait-on aïe quand on se fait mal ?
Les Anglais disent ouch,
les Italiens ohi.
Je me demande comment font les Allemands et les Zoulous
pour, d’instinct quand ils se cognent, crier
autsch ou ngalimala.
En général on souffre en français,
mais parfois sans le savoir on invente une langue.
Quant au bonheur, il est grand et muet.

0 Comments