294 Dimanche

Vous vous rendez compte que les enfants nés aujourd’hui ont toutes les chances de connaître le 22ème siècle ?…,
lance Mario juste avant le dessert.
Tous, autour de la table, en restent coi.
Chacun, peut-être comme moi, pense à ce que ces enfants expérimenteront à traverser ainsi le siècle, nous qui sommes nés dans un temps faisant déjà partie de l’histoire (apprendront-ils le mur de Berlin ?).
Ils vivront avec l’intelligence artificielle, la connexion mondiale, vraisemblablement quelques catastrophes aussi. Les cartes sans doute redistribuées (d’ici, on ne sait pas dans quel sens, on fait ce que l’on peut pour contrer la tentation du pire).
Sans compter tout ce que nous ne pouvons imaginer.
Je me sens – contemporaine de ces nouveau-nés, liée organiquement, à tout ce siècle qui s’étend encore devant nous, et même, malgré la probabilité de mon absence, au suivant.
Comme un souffle joyeux passe sur la tablée.
Et puis Mario finit sa phrase : Ça s’arrose !
Nous souhaitons longue et belle vie aux nouveaux arrivants.
Ainsi que de connaître le goût
de la mousse au chocolat.

0 Comments