75

mélancolie
non

simple mouvement lent de vivre
on puise ce qu’on peut
dans le courant

tout ce qui file entre les doigts
ciel ou paquet de tabac
livre herbe lettre peu importe

la perte est continue
dans le sans-mots du jour

une benne quotidienne enlevée par la nuit
les ordures ménagères

des pans entiers de vivre
devenus tout-venant

[Antoine Emaz in Pas sûr]

0 Comments