82

sans mémoire ni pensée
juste une présence
tendue
face au jardin

on le connaît par cœur
mais c’est
comme s’il allait finir
par parler
ou bien nous faire entrer
dans son taire

[Antoine Emaz in Rien l’été ]

0 Comments