96

Je ne connais pas la nuit
qui t’emporte
opaque et tourmenté.
loin de moi

Sais-tu
mes songes
mes croix
mes ténèbres
je tends les bras
de l’ombre
vers ton corps
je touche un espoir
dans mon hésitation
ta main revit
me trouve
ta peau n’a plus de peurs
je sens le baiser
minuscule
que tu m’offres
il couvre mes yeux de nuit

[Sophie Marie van der Pas in terre à ciel]

0 Comments